IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un nouveau chargeur d'amorçage du Raspberry Pi en version bêta permet l'installation du système d'exploitation sans PC séparé
Sur un Raspberry Pi 4 ou un Raspberry Pi 400

Le , par Patrick Ruiz

95PARTAGES

9  0 
L'installation d'une carte Raspberry Pi a toujours nécessité un deuxième ordinateur qui sert à flasher le système d'exploitation de son choix sur une carte SD afin que le Raspberry Pi puisse démarrer. La fondation Raspberry Pi travaille sur une nouvelle version de son chargeur d’amorçage capable de connecter un Raspberry Pi sans système d'exploitation directement à Internet. L’objectif : lui permettre de télécharger et d'installer le système d'exploitation officiel de Raspberry Pi sur une carte SD vierge sans avoir besoin d'un autre ordinateur.

« Il existe désormais une version bêta du chargeur d’amorçage Raspberry Pi qui met en œuvre l'installation en réseau et nous aimerions avoir votre aide pour la tester. La nouvelle fonctionnalité d'installation en réseau peut être utilisée pour lancer l'application Raspberry Pi Imager directement sur un Raspberry Pi 4 ou un Raspberry Pi 400 en la téléchargeant depuis Internet à l'aide d'un câble Ethernet. L'application Raspberry Pi Imager, qui s'exécutera en mémoire sur votre Raspberry Pi, peut ensuite être utilisée pour flasher le système d'exploitation sur une carte SD vierge ou un disque USB, comme d'habitude », explique la fondation Raspberry Pi à propos de la procédure pour un Raspberry Pi 4 ou Raspberry Pi 400 doté d’une version finale du chargeur d’amorçage.


Pour les Raspberry Pi 4 ou Raspberry Pi 400 déjà en circulation, une mise à jour du chargeur d’amorçage vers la version bêta est nécessaire. « La façon la plus simple de mettre à jour le chargeur de démarrage de votre Raspberry Pi 4 ou 400 est d'utiliser Raspberry Pi Imager, soit sur votre Raspberry Pi, soit sur un autre ordinateur, pour copier le logiciel requis sur une carte SD. Vous aurez besoin d'une carte SD vierge de rechange et, si vous utilisez un Raspberry Pi ou un autre ordinateur qui ne dispose pas d'un emplacement pour carte SD, d'un dongle USB vers carte SD. Vous devez savoir que la carte SD que vous utilisez pour mettre à jour le chargeur d’amorçage de votre Raspberry Pi sera effacée en entier. Vous ne devez donc pas utiliser la carte SD que vous utilisez actuellement avec votre Raspberry Pi », ajoute la fondation. Cependant, une fois la période bêta terminée, les cartes Raspberry Pi seront livrées avec le nouveau chargeur d’amorçage réseau installé directement depuis l'usine et cette étape ne sera plus nécessaire.

Cette nouvelle possibilité offerte aux possesseurs de Raspberry Pi 4 ou Raspberry Pi 400 n’est pas sans faire penser au service de récupération d’Apple via Internet. C’est quelque chose qui n’est toujours pas disponible sur les ordinateurs Windows bien qu’équipés de chargeurs d’amorce UEFI modernes et riche en fonctionnalités. Les restrictions sur les licences pourraient être la cause de cet état de choses. Rien n'a filtré sur la date de sortie de la phase de bêta ni sur celle de disponibilité du nouveau firmware sur les Raspberry Pi 4 et Raspberry Pi 400, mais cela devrait se produire dans les prochains mois.

Un retour à la version stable du chargeurd’amorçage est disponible. Les détails sur l’installation étape par étape de la version bêta sont disponibles dans la documentation mise à disposition par la fondation.

Source : Fondation Raspberry Pi

Et vous ?

Comment accueillez-vous la nouvelle de la possibilité d’installer un système d’exploitation sur votre Raspberry Pi 4 ou Raspberry Pi 400 sans PC séparé ?
Quelles sont les nouveautés qui selon vous continuent de faire défaut aux ordinateurs Raspberry Pi ?

Voir aussi :

La NASA piratée à cause d'un Raspberry Pi non autorisé connecté à son réseau, selon un rapport
Le TOP 10 des cartes d'extension (HAT) pour Raspberry Pi, votez pour vos cartes Pi HAT préférées
Vous pouvez maintenant exécuter Windows*10 sur le Raspberry Pi 3, grâce au programme d'installation WoA pour Microsoft
Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+, à partir de 25 $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de François M.
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/02/2022 à 16:35
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
C'est dommage il n'y a plus de pi 4 en stock !
Chez Kubii ils prennent les commandes de certaines références .... mais sans délai garanti ....
1  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/02/2022 à 15:48
C'est dommage il n'y a plus de pi 4 en stock !

Il ne devait pas en sortir un nouveau d'ailleurs, en plus du pi zero 2 ?

Je me marre toujours autant avec mon pi zero 1ère gén, avec mqtt, node red, influx et lighttp les possibilités sont déjà énorme en terme d'apprentissage.
1  1 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/02/2022 à 12:17
Salut à tous.

Je ne voulais pas écraser le contenu de mon disque dur en installant Bullseye.
C'est ce qui est recommandé mais dans ce cas j'aurai dû utiliser une carte micro SD pour migrer "/boot" & "/rootfs" vers mon disque dur.

J'ai téléchargé Bullseye à partir d'une raspberry PI 4B que j'ai placé dans une partition de mon disque dur.
J'ai en effet plusieurs partitions, autre que "/boot" & "/rootfs", dont certaines sont destinés à mes développements.
A partir d'une carte micro SD sous Buster, j'ai procédé à l'installation de Bullseye, uniquement dans les partition "/boot" & "/rootfs" sans écraser le contenu de mon disque dur.
Normal, car pour l'installation, l'OS du disque ne doit pas être activé.
Puis j'ai redémarré mon disque dur et j'ai eu Bullseye opérationnel.
Il n'est pas nécessaire d'avoir un PC pour installer un OS sur sa raspberry Pi.

Quand c'est la première installation, passer par le bootloader est une solution.
Mais pourquoi ne pas effectuer une mise à jour quand on passe d'une version (Buster) à une autre (Bullseye) ?
Il faut bidouiller et franchement, c'est pas l'idéal.

Cordialement.
Artemus24.
@+
0  0