Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le site de lancement du Raspberry Pi 4 tourne sur un cluster de 18 Raspberry Pi 4
Avec 72 cœurs et 72 Go de RAM

Le , par Stéphane le calme

120PARTAGES

18  0 
Il y a quelques jours, nous rapportions que la Fondation Raspberry Pi a annoncé la disponibilité de la quatrième version de son nano-ordinateur monocarte. Il s’agit d’une mise à niveau majeure du Raspberry Pi 3, la Fondation affirmant que l’appareil peut fournir « des performances desktop comparables aux systèmes PC x86 d’entrée de gamme ».

Le Raspberry Pi 4 est un ARM A72 quadricœur cadencé à 1,5 GHz avec 4 Go de RAM et 1 Gigabit Ethernet. Cela signifie que, selon certains critères de référence (PHP 7.3 et WordPress), il est environ 2,5 fois plus rapide que le 3B +, grâce à la conception de base beaucoup plus rapide et à la légère augmentation de la vitesse de l’horloge. L'inconvénient est qu'il utilise plus de puissance. La consommation d'énergie au ralenti est en légère hausse, pour passer à 3W environ. La pointe de consommation atteint 7W, au lieu de 5W. Il a également quelques fonctionnalités vidéo améliorées et propose des ports USB 3.

Mais comment fonctionne-t-il en tant que serveur ? Bien que le Raspberry Pi 4 constitue une à niveau du Raspberry Pi 3, il reste toujours … un Raspberry. La RAM DDR2 de l'ancien modèle a été mise à niveau en DDR4, le nouveau processeur Cortex A72 va du double au quadruple de celui de l'ancien A53, et l'adaptateur Gigabit Ethernet n'est plus paralysé par un bus USB 2.0. un gigabit de trafic. Les caractéristiques sont intéressantes pour une carte vendue à partir de 37,95 €, mais restent tout de même modestes face par exemple à un i3-8100T.

Pour les besoins de son benchmark, Mythic Beasts s’est demandé pourquoi ne pas héberger le site Web de Raspberry Pi sur Raspberry Pi 4, le jour du lancement de Raspberry Pi 4. Aussi, elle s’est évertuée à tester le site de lancement du Raspberry Pi 4 sur un cluster de 18 des monocartes Raspberry Pi 4.

MB explique « nous avons configuré 14 Pi 4 pour le traitement PHP du site Web principal (56 cœurs, 56 Go de RAM), deux pour le service de fichiers statiques (8 cœurs, 8 Go de RAM) et deux pour memcached (8 cœurs / 8 Go de RAM). Vendredi soir, nous avons commencé à transférer le trafic de production des machines virtuelles existantes vers le cluster Pi 4, finissant ainsi le transfert peu après minuit. Après le samedi 22 juin, chaque page du blog a été générée sur un Raspberry Pi 4 ».


Malgré cette réussite, MB précise que cette configuration n’est pas encore prête à devenir l’environnement de production standard pour le site Web de Raspberry Pi :

« les Pi 4 ne supportent pas encore netboot, et donc ceux-ci ont un stockage local sur carte SD plutôt qu'un netboot et un stockage sur fichier réseau. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas être recopiés à distance et que leur stockage est relativement peu fiable. La configuration est également uniquement déployée dans un seul centre de données avec tous les serveurs sur un seul commutateur, alors qu'en utilisation normale, le site Web de Raspberry Pi est simultanément hébergé dans deux centres de données différents aux fins de redondance.

« Pire encore, Pi 4 nécessite Debian Buster qui est une préversion du système d’exploitation (la version stable est prévue pour le 6 juillet). Il s’agit donc d’un cluster d’un nouveau hardware, doté d’un système d’exploitation en préversion et d’un point de défaillance unique. Nous conseillons vivement à nos clients de ne pas utiliser ce logiciel pour créer un site Web important. Ce n’est vraiment pas une très bonne idée ». .


MB précise ne pas avoir fait migrer la totalité de la pile sur le Pi 4. Les équilibreurs de charge front-end, les serveurs de téléchargement et apt sont toujours sur du matériel non Pi, répartis sur trois centres de données (deux à Londres, un à Amsterdam). Le matériel Pi 4 semble également bien adapté pour assumer ces rôles, même si MB a conservé l’arrangement actuel pour le moment, car il a été testé et permet de revenir rapidement à des systèmes non-Pi 4 si nécessaire.

Il en va de même pour les bases de données qui n’ont pas été migrées vers le Pi 4 non plus. MB n’a pas l’intention de le faire tant qu’il ne disposera pas d’un stockage en miroir fiable sur les disques SSD d’entreprise avec une fiabilité en écriture élevée et une longue durée d’écriture attachée au PIS.

En définitive, la conception du Raspberry Pi 4 semble convaincante. Il s’agit d’un modèle Pi qui se range dans la catégorie des périphériques monocarte haut de gamme comme l’Odroid N2 tout en maintenant le prix le plus bas possible. Si vous êtes à la recherche d'un appareil monocarte pour amateur, il n’est pas exclu que le Pi 4 vous intéresse.

Source : MB

Et vous ?

Pensez-vous que les fabricants de serveurs devraient commencer à s'inquiéter ?

Voir aussi :

Raspberry Pi 4 annoncé avec le support de la 4K, un processeur plus rapide et trois configurations allant jusqu'à 4 Go de RAM à partir de 37,95 €
La NASA piratée à cause d'un Raspberry Pi non autorisé connecté à son réseau, selon un rapport
Le TOP 10 des cartes d'extension (HAT) pour Raspberry Pi, votez pour vos cartes Pi HAT préférées
Vous pouvez maintenant exécuter Windows 10 sur le Raspberry Pi 3, grâce au programme d'installation WoA pour Microsoft
Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+, à partir de 25 $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Gugelhupf
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 15:33
Server manufacturers should start getting scared
Les débuts de l'infrastructure Skynet Blague à part ça reste une bonne promo pour leur produit. Et puis si ça se trouve les fournisseurs de Cloud font déjà en sorte que nos applications tournent sur ce type de matériel
2  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/06/2019 à 8:16
Pensez-vous que les fabricants de serveurs devraient commencer à s'inquiéter ?

Non , mais le jour ou un ARM aura l ' efficacité d ' un Ryzen 5 voir 9 , oui , mais alors Apple quitteras Intel et Cray deviendra un de leur plus grand client
2  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/06/2019 à 10:39
Citation Envoyé par darklinux Voir le message
Pensez-vous que les fabricants de serveurs devraient commencer à s'inquiéter ?

Non , mais le jour ou un ARM aura l ' efficacité d ' un Ryzen 5 voir 9 , oui , mais alors Apple quitteras Intel et Cray deviendra un de leur plus grand client
A mon avis, ça dépend beaucoup du type de serveur. Pour des serveurs de calculs avec de grosses applications tournant en background, non pas vraiment.
Mais typiquement pour du web ou l’extrême majorité des tâches sont ridicule : pitite requète BDD, pitite génération de HTML... C'est largement suffisant!

Le coût du cloud c'est principalement la consommation electrique, avec deux facteurs principaux : les procos et la clim.

Un proc ARM qui consomme 10 fois moins qu'un proc intel et chauffe d'autant moins, on comprend que ça puisse interesser! En particulier dans le cas de cluster un peu intelligent où on allume et éteint des noeuds à la volée...
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/06/2019 à 15:45
Avant d'acheter un rpi4 vérifiez bien les specs car je viens d'en recevoir 2, et je m’aperçoit un peu tard que:
1. C'est que du micro hdmi, sauf que j'ai pas de convertisseur => pas grave y a toujours moyen de pré-configurer le wifi et le ssh directement depuis la carte SD
https://raspberrypi.stackexchange.co...on-headless-pi

2. Contrairement au rpi3, dont j'avais un kit complet avec alimentation etc... l'alimentation est cette fois de l'usb-C.
J'en ai pas donc je vais devoir me choper un convertisseur... et je trouve ça idiot de pas rester sur les connectiques usuelles des autres modèles. Enfin bon les standards évoluent j'imagine.
1  0 
Avatar de boijea
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/06/2019 à 19:24
Bonjour à tous,

Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message

Pour debian Buster, la version 10 de debian, la publication est prévue pour le 06-07-2019 !
Je me pose la question si l'on peut utiliser Debian Stretch sur la Rpi 4 ?
@+
Je ne vois pas pourquoi il ferait une version Stretch pour le Pi 4.

Je viens de terminer l'installation de Debian Buster sur un Raspberry Pi 3 A+ (2019-06-20-raspbian-buster-full.img).
C'est un système sans écran et avec l'installation du WiFi avec la procédure des fichiers ssh et wpa_supplicant.conf.
Pas de souci! Il faudra regarder les détails. Java, par exemple, c'est 11.0.3 maintenant, donc plus récent.
J'ai dû mettre un mot de passe utilisateur plus "compliqué" ... bien vu Buster.
Ce Pi est un système de simulation de présence avec un serveur Web.
C'est du logiciel écrit en Java par mes soins et mes quelques scripts Python de test fonctionnent aussi (relais, capteur de lumière).
J'ai dû installer Pi4J, c'est clair, et compiler les exemples. Tout baigne (oui il fait chaud ces jours).

Dès que mon vendeur habituel recevra la version 4GB du Pi4, je ferai une installation et connecterai mon écran PC 4K pour voir la bête, passer des vidéos et examiner les nouveautés.
J'y mettrai aussi mon Raspberry Pi 7″ Touch Screen.

C'est clair que des surprises sont possibles et c'est normal.
Voir les infos et commentaires: https://www.raspberrypi.org/blog/bus...n-of-raspbian/
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/06/2019 à 16:12
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Salut à tous.

@ onilink_ : et oui, il faut lire tous les spécifications avant de se procurer une nouvelle rapsberry Pi (ou autre chose).
Dans ce sujet, il a bien été dit qu'au point de vue des connectique, l'alimentation passait du micro USB (type B) au USB-C.
Et que la vidéo passait du HDMI au Micro HDMI.

D'où le fait que j'ai râlé dans l'un de mes messages de ce sujet.
Et oui, j'ai déjà un existant et je dois me procurer des adaptateurs pour ne pas tout changer. Ils existent chez Kubii ! Heureusement.

Pour ma part je ne voulais vraiment pas attendre (ni payer 15 balles en plus) alors j'ai coupé le câble de mon alim rpi3 (ouais, jsuis comme ça moi ), et j'ai fait une connexion directe avec les pins GPIO.
Par contre faut faire gaffe car:
- faut du 5V (avec 5% de marge), et pas se gourer dans la polarité sinon ça crame, y a pas de protections (fusibles) comme en USB
- faut pas se gourer de pins bien entendu, sinon RIP le rpi
- l'alim du RPI3 est en 2.5A, hors la il faudrait en théorie 3A quand on utilise les USB. Comme j'utilise mon rpi en headless, le 2.5A est suffisant.

Bref jsuis content, tout fonctionne (enfin, a part mon nom de domaine pris chez ovh mais c'est pas la faute au rpi), j'ai un serveur http avec un blog static dessus et niveau perfs ça a l'air pas mal du tout.
1  0 
Avatar de boijea
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/06/2019 à 17:40
Salut à tous,
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message

Non, non, c'est la canicule. J'ai du 28°C durant la nuit dans ma maison.
Ce matin, il faisait encore 24°C dehors, avec un ciel couvert. Je fais du courant d'air afin de faire baisser la température intérieure.
Il faut vraiment moins chaud mais c'est trop pour un mois de juin. Il n'y a plis d'inter-saison comme avant.
@+
Presque même topo chez moi! Heureusement que demain c'est juillet!
1  0 
Avatar de boijea
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/07/2019 à 19:39
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Salut à tous.

@ onilink_ : vous aimez vivre dangereusement. Je n'aurai jamais coupé mon câble et branché directement sur le GPIO.

Moi ... j'aime bien l'approche.
Pour des ESP8266 ou ESP32 à quelques Euros, la partie alimentation est vraiment cher!

Je viens de commander mon premier Pi 4 4Gbytes ce matin et il faudra suivre les problèmes éventuelles comme par exemple décrit ici: https://hackaday.com/2019/06/28/powe...ake-the-grade/
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 14:36
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Salut à tous.

@ onilink_ : vous aimez vivre dangereusement. Je n'aurai jamais coupé mon câble et branché directement sur le GPIO.

@ boijea : aujourd'hui, il faut moins chaud, autour des 25°C.
A partir de demain, il va faire très chaud, un retour de la canicule.

@+
J'ai pas fait ça sur un coup de tête heureusement

Je suis allé sur reddit, poser quelques questions, ou on m'a donné pas mal de sources venant de la documentation officielle.
J'ai mesuré la sortie de mon alim, et vérifié que tout collait parfaitement.
Et surtout je n'ai pas connecté la sortie à l'arrache sur les pins, j'ai soudé des fiches, clipsé des duponts pour bien voir la polarité, et pour pouvoir réutiliser l'alim ailleurs.
D’où mes multiples précisions dans le post précédent, il faut savoir ce que l'on fait pour ne pas risquer d’endommager la carte.

En tout cas de cette façon, vu que j'utilise le rpi comme server headless, je gagne en place, et ça marche très bien.
Faudra juste que je choppe de petits radiateurs, car par cette température (32-35°C dans l'appartement), le rpi monte vite vers les 60°C.
Pour un serveur, c'est pas forcement super sur le long terme.

Attention on ne voit pas le pin tout a droite, mais sur la dernière ligne on a du GND 5V 5V (ne pas oublier le second 5V caché par le cable), pas juste GND 5V.
1  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 15:37
Je pense que le hub ne fournissait pas assez de courant.
1  0