IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

C'est officiel : Microsoft sort une nouvelle mise à jour de Visual Studio Code prise en charge par Raspberry Pi OS
Pour une utilisation aisée de l'environnement de développement sur Raspberry Pi

Le , par Patrick Ruiz

68PARTAGES

13  0 
Nouveau mois, nouvelle mise à jour de Visual Studio Code. C’est officiel : la nouvelle mouture (1.55) est disponible et désormais prise en charge par Raspberry Pi OS – le fork de Raspbian consacré comme nouvel OS de tous les Raspberry Pi avec la sortie du modèle 8 Go de mémoire vive. Le Raspberry Pi est désormais l’une des plus grosses portes d’entrée à la programmation sur de l’embarqué pour les écoles. L’idée serait donc de permettre à ce public et aux développeurs plus expérimentés une utilisation plus aisée de la plateforme de développement sur les célèbres ordinateurs monocarte.

Les développements antérieurs avaient en quelque sorte posé les bases de l’actuel tableau, mais sous fond de controverse. Alors qu’on amorçait le mois de février de l’année en cours, la Fondation Raspberry Pi a procédé à l’installation d’un dépôt apt Microsoft sur tous les ordinateurs monocartes s’appuyant sur Raspberry Pi OS, ce, à l’insu de leurs possesseurs. À cette période, l’idée derrière l’ajout du dépôt apt Microsoft était aussi de permettre l’utilisation aisée de l’environnement de développement Visual Studio Code. La manœuvre n’était pas passée inaperçue au sein de la communauté Linux qui était montée au créneau pour s’opposer au manque de transparence et à la télémétrie. En effet, l’installation du dépôt se faisait de façon silencieuse, sans le consentement de l’utilisateur.

Certains utilisateurs n’avaient pas manqué de rappeler les tensions entre linuxiens et Microsoft à propos de télémétrie. En effet, chaque apt-get update sur un ordinateur monocarte équipé de Raspbian OS et du dépôt installé de façon silencieuse provoque une connexion avec les serveurs Microsoft. C’est un moyen valable pour la firme de Redmond d’identifier des personnes comme étant des utilisateurs de Raspberry Pi OS lorsqu'ils accèdent à certains services comme Bing ou GitHub (propriété de Microsoft) et ensuite construire un profil pour de la publicité ciblée avec cette information.

En fait, cette nouvelle annonce de la prise en charge de Visual Studio Code sur Raspberry Pi est une redite de celle faite par Brilliant Jim Bennett – spécialiste Raspberry Pi chez Microsoft. « Je vois des enfants qui apprennent Python à l'école en utilisant un outil, par la suite, après l'école, ils apprennent le développement web dans un club de codage avec un autre outil. Ils peuvent maintenant faire les deux dans la même application, ce qui réduit la charge cognitive. Ils n'ont plus qu'à apprendre un seul outil, un seul débogueur, une seule configuration. Combinez cela avec le nouveau Raspberry Pi 400 et vous obtenez une solution tout-en-un pour apprendre à coder », avait-il déclaré. Désormais, un sudo apt install code (exécuté après un sudo apt update) doit permettre de procéder à l’installation de Visual Studio Code sur Raspberry Pi OS après son téléchargement.

Pour ce qui est de la nouvelle version de Visual Studio Code elle-même, accessibilité est l'un des maîtres mots. En effet, cette version prend désormais en charge les lecteurs d'écran pour les curseurs multiples. Le nombre de lignes qui peuvent être annoncées par le lecteur d'écran a également été augmenté de 100 à 1000. De plus, une suppression entière de la limite est en cours d’examen.


La prise en charge des profils définis dans le terminal – pratique pour lancer un shell autre que celui par défaut – fait partie des autres changements. Le moteur de rendu WebGL est désormais la valeur par défaut (il était apparu sous forme expérimentale vers la fin de l'année 2019) et les fonctions Start Debugging et Stop on Entry du débogueur JavaScript font leur retour. Les utilisateurs de Mac seront ravis de voir des icônes mieux adaptées à la mise à jour Big Sur OS d'Apple.

Enfin, quelques API supplémentaires ont été ajoutées pour permettre aux extensions de vérifier si un utilisateur a utilisé le flag ligne de commande --disable-telemetry pour désactiver la télémétrie. Des propriétés supplémentaires ont été ajoutées à l'objet env de l'API d'extension et OnDidChangeTelemetryEnabled se déclenche désormais à chaque fois que isTelemetryEnabled.

Source : Notes de version

Et vous ?

Que vous suggère la possibilité de l’utilisation de Visual Studio Code sur la plateforme Raspberry Pi ?

Voir aussi :

La NASA piratée à cause d'un Raspberry Pi non autorisé connecté à son réseau, selon un rapport
Le TOP 10 des cartes d'extension (HAT) pour Raspberry Pi, votez pour vos cartes Pi HAT préférées
Vous pouvez maintenant exécuter Windows 10 sur le Raspberry Pi 3, grâce au programme d'installation WoA pour Microsoft
Raspberry Pi Foundation met en vente son nouveau module, Compute Module 3+, à partir de 25 $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !