IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Raspberry Pi lance un M.2 HAT+ pour 12 $ pour permettre de connecter des périphériques M.2 M-key, tels que des disques NVMe et des accélérateurs d'IA, à Raspberry Pi 5

Le , par Jade Emy

36PARTAGES

4  0 
Raspberry Pi M.2 HAT+ permet de connecter des périphériques M.2 M-key, tels que des disques NVMe et des accélérateurs d'IA, à votre Raspberry Pi 5. Il assure un transfert de données rapide (jusqu'à 500 Mo/s) vers et depuis ces périphériques, et est disponible à l'achat au prix de 12 dollars seulement.

Raspberry Pi est une série de petits ordinateurs monocartes (SBC) développés au Royaume-Uni par la Fondation Raspberry Pi en association avec Broadcom. Le projet Raspberry Pi s'orientait à l'origine vers la promotion de l'enseignement de l'informatique de base dans les écoles. Le modèle original est devenu plus populaire que prévu, se vendant en dehors de son marché cible pour diverses utilisations telles que la robotique, la domotique et l'automatisation industrielle, et par les amateurs d'informatique et d'électronique, en raison de son faible coût, de sa modularité, de sa conception ouverte et de son adoption des normes HDMI et USB.

Raspberry Pi a lancé le M.2 HAT+ à 12 $ pour le Raspberry Pi 5 avec un transfert de données allant jusqu'à 500 Mo/s, bien plus rapide que ce que peuvent faire les meilleures cartes micro SD. Conçue pour s'adapter au Raspberry Pi (contrairement à d'autres cartes NVMe tierces), la M.2 HAT+ est fixée au Raspberry Pi 5 à l'aide de vis et d'entretoises M2,5. La carte est connectée au connecteur PCIe pour les données et l'alimentation, et les broches GPIO sont accessibles grâce à un connecteur d'empilement de 16 mm. Les supports fournissent également la hauteur nécessaire pour permettre l'utilisation simultanée du Raspberry Pi Active Cooler et du refroidisseur THRML 30 d'Argon.

Le M.2 HAT+ utilise le nouveau standard HAT+, développé pour le Raspberry Pi 5. Il s'agit de la première mise à jour du standard HAT depuis son introduction avec le Raspberry Pi B+ en 2014. Le standard HAT+ apporte de meilleures options de gestion de l'énergie, une EEPROM plus simple, et, fait intéressant, la possibilité d'empiler les cartes HAT+ les unes sur les autres.

Aucune installation logicielle n'est nécessaire pour le M.2 HAT+, ou tout autre disque M.2 NVMe. Le système d'exploitation Raspberry Pi OS prend en charge ces disques, mais il serait prudent de mettre à jour le micrologiciel pour s'assurer que vous bénéficiez de toutes les dernières fonctionnalités et d'une compatibilité accrue avec les disques.

Raspberry Pi :

Le Raspberry Pi M.2 HAT+ vous permet de connecter des périphériques M.2 M-key, tels que des disques NVMe et des accélérateurs d'IA, à votre Raspberry Pi 5. Il assure un transfert de données rapide (jusqu'à 500 Mo/s) vers et depuis ces périphériques, et est disponible à l'achat dès aujourd'hui, auprès de notre réseau de revendeurs agréés, au prix de 12 $ seulement.

Le Raspberry Pi 5 a été lancé en septembre de l'année dernière avec une nouvelle fonctionnalité passionnante. Non, pas le bouton d'alimentation. Ni l'horloge en temps réel alimentée par une batterie. Il s'agit du connecteur d'extension PCI Express (PCIe) : ce petit connecteur FFC (flexible flat cable) à 16 voies, situé à l'extrême gauche de la carte, là où se trouve le connecteur d'affichage MIPI sur les cartes Raspberry Pi plus anciennes, transporte un bus PCIe 2.0 à une voie (une paire de transmission, une paire de réception et une paire d'horloge).

Lorsque nous avons lancé le Raspberry Pi 5, nous avons également présenté un prototype de HAT+, qui faisait le lien entre notre connecteur FFC et le facteur de forme standard M.2 M-key utilisé par les disques NVMe et de nombreux autres petits périphériques PCIe. Après plusieurs révisions, simplifications et de nombreux tests, ce prototype est devenu le produit que vous voyez aujourd'hui.

Le développement de produits de qualité prend du temps

Le lancement d'une nouvelle génération d'ordinateurs Raspberry Pi représente un effort considérable. Selon Raspberry Pi, elle absorbe l'attention de toute son équipe d'ingénieurs. Le Raspberry Pi 5 était un programme particulièrement complexe et coûteux, comprenant trois nouvelles puces personnalisées (le processeur d'application Broadcom BCM2712, le PMIC Dialog/Renesas DA9091 et son propre contrôleur d'E/S RP1) ; de nouveaux processus de production (refusion intrusive pour les connecteurs et singularisation des cartes routées) ; et un système de test de production entièrement repensé.

Dans un monde idéal, ils auraient lancé le M.2 HAT+ en même temps que le Raspberry Pi 5. Selon Raspberry Pi, il était important de ne pas précipiter les choses. Il restait encore quelques questions en suspens, notamment au sujet des deux broches "de rechange" sur le connecteur FFC à 16 broches. Alors que ces broches portaient des signaux I2C dans les premiers prototypes, la spécification du connecteur PCIe du Raspberry Pi leur attribue finalement des fonctions fixes : l'une d'entre elles est une activation d'alimentation pour l'alimentation du périphérique en aval, et l'autre est un signal de détection et de réveil de la carte.

Raspberry Pi :

Nous voulions nous assurer que notre produit était réellement un HAT+, ce qui signifiait que nous devions résoudre quelques derniers problèmes dans la spécification Raspberry Pi HAT+. Les spécifications du Raspberry Pi, comme notre connecteur GPIO à 40 broches et notre connecteur de débogage à trois broches, deviennent souvent des normes de facto pour le reste de l'industrie, et nous avons la responsabilité de les respecter du premier coup.

Compatibilité étendue des lecteurs

Dans l'attente, Raspberry Pi déclare avoir tester une grande variété de lecteurs NVMe et d'autres périphériques, et pour enquêter sur les différents problèmes trouvés. Dans un cas, ils ont travaillé avec un fabricant pour développer un correctif pour un disque qui ne fonctionnait pas correctement ; celui-ci s'est avéré être un problème de timing de démarrage dans le micrologiciel du disque, empêchant le contrôleur PCIe à l'intérieur du BCM2712 de reconnaître le disque.

Bien entendu, il faut du temps pour écrire un micrologiciel et pour mettre en place les processus de production, le pipeline de matériaux et les systèmes de test nécessaires à la fabrication de dizaines de milliers d'unités d'un produit chaque mois. Mais grâce à tout cela, ils sont en mesure de lancer ce produit. Si votre Raspberry Pi 5 dispose d'un micrologiciel à jour et d'une HAT+ M.2 connectée, un périphérique PCIe installé sera sondé à la mise sous tension et, s'il s'agit d'un lecteur NVMe, il sera disponible en tant que source de démarrage.

Schémas

Le lancement tardif du M.2 HAT+ a eu pour effet secondaire une profusion de produits tiers, comme la NVMe Base de Pimoroni. Pour faciliter la construction d'accessoires PCIe de haute qualité pour le Raspberry Pi 5, Raspberry Pi publie ses schémas en tant que design de référence, se trouvant dans la documentation pour le M.2 HAT+.

Source : Raspberry Pi

Et vous ?

Quel est votre avis sur cette annonce ?

Voir aussi :

Raspberry Pi 5 est maintenant disponible : presque tout sur le Raspberry Pi 5 s'est amélioré par rapport au modèle 4

Raspberry Pi 5 : l'ordinateur monocarte fait un bond en avant en termes de performances mais aussi de prix, propose une meilleure connectivité et de nouvelles fonctionnalités

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !